vagues

POURQUOI LA CCS ?

Les océans sont le plus large écosystème sur Terre, ils nous fournissent la majorité de notre oxygène et de notre nourriture et regorgent d’une immense biodiversité incluant notamment 90 espèces de cétacés. Les cétacés sont le groupe de mammifères marins comprenant les baleines, marsouins et dauphins. Aussi évoluées que fragiles, ces espèces méritent toute notre attention pour être conservées. Dans la Caraïbe, au moins 33 espèces de cétacés ont été observées, mais sont très peu documentées. Notre région chaude est une zone importante pour nombre de leurs activités biologiques, comme l’alimentation ou la reproduction. Malheureusement, la magnifique diversité de culture entre les îles de la Grande Région Caraïbe (GRC), complique la conservation de ces animaux voyageant d’île en île régulièrement. C’est donc à nous, humains, de nous adapter ensemble et de nous unir en brisant nos barrières pour les protéger malgré nos différences de nations, de législations, de langues et de cultures sur chacun de nos territoires...

grand fond blanc1.png
 

La Caribbean Cetacean Society (CCS) est une association créée en 2020

par deux biologistes marins originaires de Guadeloupe et de Martinique.

Cette ONG est une association française loi 1901, basée en Martinique et qui vise à travailler à l'échelle de la Caraïbe pour améliorer la conservation des cétacés à travers une coopération internationale. 

Nous sommes forts d'un réseau impliquant des directeurs d'ONGs internationales, des chercheurs, des experts en conservation, des représentants de gouvernements... et des professionnels et passionnés partageant tous les mêmes ambitions.

Aerial View of Waves

NOS OBJECTIFS

 

≪ On protège ce que l’on aime et on aime ce que l’on connaît ≫

déclarait le commandant Cousteau.

Notre objectif est ainsi de mieux connaître et faire connaître les cétacés. Dans ce but, nous proposons de piloter la coopération entre les îles pour aller chercher les données manquantes et ainsi mettre en place des mesures de conservation adaptées et efficaces avec chaque territoire. Nous souhaitons également diffuser les informations que nous avons déjà concernant les menaces existantes, pour sensibiliser les populations locales, mais aussi pour aider les acteurs et les gouvernements à répondre à ces enjeux.

COOPÉRATION

Aimer c'est partager. Brisons nos frontières pour protéger les cétacés ensemble.

✔ Réunir les acteurs décisionnaires de chaque île

✔ Partager et homogénéiser les initiatives locales

✔ Favoriser les échanges et la mutualisation des efforts

Conservation

Appuyer les politiques publiques dans l'établissement et la gestion de mesures de conservation.

✔ Offrir une expertise pour les documents stratégiques

✔ Soutenir la mise en place et la gestion d’AMP*

✔ Participer à l’atteinte des objectifs des AMP déjà en place

*AMP = Aire Marine Protégée

RECHERCHE

“On protège ce que l'on aime et on aime ce que l'on connaît”. La science est la base d'une bonne conservation.

✔ Former des acteurs sur chacune des îles

✔ Coordonner des missions de suivis à grande échelle

✔ Mettre en commun, analyser et valoriser les données

ComMunication

Promouvoir le travail de la communauté et sensibiliser les populations locales.

✔ Valoriser les actions et les connaissances du réseau

✔ Mener des campagnes de sensibilisation

✔ Regrouper et vulgariser les connaissances scientifiques pour les rendre facilement accessibles

 
Côte

LES FONDATEURS

Les fondateurs sont deux scientifiques spécialisés dans l’écologie marine, passionnés et engagés dans la conservation de l’environnement, Jeffrey Bernus et Laura Pittino. Natifs de la Guadeloupe et de la Martinique, ils ont réalisé leurs études dans la Caraïbe, puis en France, en Belgique, au Canada et en Australie. Ils sont ensuite revenus sur leur territoire d’origine afin de travailler pour des établissements publics gestionnaires d’espaces naturels protégés, tels que le Parc national de la Guadeloupe et le Sanctuaire Agoa (Office Français de la Biodiversité). Recrutés pour créer un réseau d’acteurs engagés dans la conservation des mammifères marins à travers toute la région Caraïbe, ils se sont épris de la problématique. C’est ainsi qu’avec le soutien des membres de ce réseau caribéen, ils ont décidé de fonder la CCS, afin de pérenniser les actions initiées et renforcer durablement la conservation des mammifères marins chez eux.

Laura  Pittino - Co-founder  -  NGO Secretary

Laura Pittino

Co-fondatrice - Secrétaire CCS

Laura est née et a grandi en Guadeloupe. Proche de la nature depuis toujours et en mer tous les week-ends, elle a toujours eu une tendance militante pour les causes justes qui lui tiennent à cœur.

 

Elle étudie d'abord la biologie marine à l’Université des Antilles puis en Belgique et dans le sud de la France où elle obtient un Master en Ecologie et Conservation de la Biodiversité. Après ses premières expériences dans le domaine de la recherche, avec le CNRS en Guyane française sur les tortues marines ou encore avec l’University of Western Australia sur les requins et les relations d’assemblage poissons-habitats, son intérêt se porte plus particulièrement sur le rôle des prédateurs dans leur écosystème, les relations écosystémiques inter- et intraspécifiques et enfin l’éthologie (l’étude du comportement animal).

 

De retour en Guadeloupe en 2016, elle intègre le Parc national de la Guadeloupe et y porte plusieurs projets de sensibilisation et l’organisation de plusieurs réunions d’experts internationaux. Cumulant des expériences au sein de multiples institutions publiques (PNG, DEAL, CAR-SPAW…), elle est alors nommée membre du Conseil Scientifique Régional pour le Patrimoine Naturel (CSRPN) de la Guadeloupe en tant qu’expert en écologie marine.

 

Engagée au sanctuaire Agoa sur un projet de construction de réseau d’acteurs pour la conservation des mammifères marins dans toute la Caraïbe, elle y anime plusieurs ateliers de travail et s’éprend du sujet. Attachée à ce réseau grandissant et les enjeux traités, elle appréhende la fin de ce projet européen et la perte des efforts déployés pour cette magnifique opportunité de connexion entre les îles.

 

Grâce à un important soutien des partenaires et notamment une mission de suivi des cachalots déterminante en février 2020, elle décide alors de co-créer la Caribbean Cetacean Society afin de se positionner comme un pilier local au long terme, pour cette magnifique initiative de conservation des cétacés à grande échelle.

Jeffrey Bernus - Co-founder  -  NGO President

Jeffrey Bernus

Co-fondateur  - President CCS

Jeffrey a grandi dans les Caraïbes. Il a commencé la plongée à l'âge de dix ans, observant ainsi la pression anthropique détériorer son environnement années après années. Faire de la biologie marine était alors une mission pour pouvoir protéger son île.

 

À 16 ans, il construit son premier projet avec une équipe de bénévoles pour nettoyer toutes les plages impactées par le célèbre «Tours des Yoles», un événement culturel en Martinique, enlevant ainsi 12 tonnes de déchets en 1 semaine.

 

Il a voyagé au Canada et en France pour obtenir un Master en gestion de la biodiversité et aux Bahamas (Cape Eleuthera Institute), en Australie (Australian Institute of Marine Science) pour acquérir plus d'expérience sur les requins, les raies et les tortues. Ses études se sont concentrées sur la distribution de la diversité et les assemblages de requins des eaux profondes, les Hidden-Markov Model pour le suivi de la mégafaune, le rôle des prédateurs lié aux risk-effect, l'importance des variables environnementales sur les assemblages et la distribution des poissons ...

Puis il décide de retourner dans sa région natale et de travailler pour le gouvernement au Parc national de la Guadeloupe. Cette expérience l'a amené à être le coordinateur scientifique du projet Caribbean Marine Mammal Preservation Network (CARI'MAM) pour le sanctuaire Agoa (Office Français pour la Biodiversité, projet financé par l'Europe). Ses principales missions étaient de créer un réseau de scientifiques, de normaliser les protocoles de conservation des mammifères marins, d'organiser des ateliers et des formations, de coordonner des campagnes scientifiques, d'émuler le renforcement des capacités et de représenter le projet lors de conférences internationales.

 

Voulant dépasser les limites et les objectifs des gouvernements en matière de conservation des mammifères marins, il a décidé de co-créer la Caribbean Cetacean Society pour assurer la pérennité de cette nouvelle communauté avec ce réseau.

 

Son rêve à long terme est de créer une AMP à l'échelle caribéenne dédiée à la conservation de la mégafaune, pour mieux protéger ces espèces fragiles qui ne comprennent pas nos frontières.

 
Plan

LES PROJETS

Nous planifions actuellement les projets pour atteindre nos objectifs en 2021, la liste sera prochainement disponible.

Votre soutien, quel qu’il soit, sera bénéfique pour réaliser nos missions !

Nous construisons au maximum nos projets en collaboration avec nos partenaires afin d’aider tant à l’échelle locale que régionale. Nous travaillons avec notre réseau pour nous assurer que le bénéfice de nos actions profite à tous tant en conservation qu’en communication. Nous privilégions des méthodes non-invasives et innovantes comme l’utilisation de systèmes d’intelligence artificielle pour nos études.